Mariage à Toulouse

Macha

[vc_row][vc_column][vc_column_text]

Macha & Fabien:

Mariage à Toulouse.

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_column_text]

“Voici tous les détails de ma robe de mariée, plus précisément sur la conception et création de ma robe de mariée à moi !!

Dès notre annonce de mariage à nos proches, je savais que mon rêve se réaliserait dans une robe créée par deux petites fées du mariage : Amandine et Sandra, Atelier 2B.

Peu de temps après,  je les ai contacté et nous avons établi une première rencontre, en juillet 2013, durant laquelle j’ai livré tous mes secrets concertants ce jour exceptionnel et inoubliable. Cette première rencontre à trois voix a permis d’échanger, de rêver, de se projeter et surtout de se connaître un peu plus. Ce moment seule avec les deux créatrices a été un point de départ pour la suite, qui vous le verrez, sera chargée en émotions et en moments à plusieurs (mes témoins et ma maman). C’est autour d’un café que nous avons ri et papoté.

C’est avec excitation mais aussi un peu d’appréhension que je me suis replongée une nouvelle fois dans ce rêve animé au mois d’août avec ma maman autour des croquis des deux créatrices. Croquis réalisés à partir des échanges, de mes envies les plus folles et douces à la fois, de leurs talents et leurs expériences pour proposer un projet des plus ajusté à mon désir.

Chose faite, en un clin d’œil, et ce parmi les 4 dessins merveilleux, je l’ai vu ! Et oui, celle qui deviendra MA robe de mariée, la mienne, celle qui me fera toujours un pincement au cœur, et que je proposerai à ma fille, Juliette d’essayer un jour ! Aux travers des croquis, le bouillonnement créatif se percevait. Une fois les mesures prises, il me fallait repartir pour les laisser travailler…

[/vc_column_text][vc_row_inner][vc_column_inner][vc_media_grid element_width=”6″ grid_id=”vc_gid:1513097358018-dfd92f0e-2169-7″ include=”2138,2136″][/vc_column_inner][/vc_row_inner][vc_row_inner][vc_column_inner][vc_column_text]

Les tissus ont été discutés ce jour-là également mais le flou artistique s’est emparé de moi, n’ayant que très peu de connaissances dans ce domaine-là. J’ai décidé de faire aux confiances à Sandra et Amandine avec leurs doigts de fées et de lancer le projet. Quelle aventure !!

Je me voyais en dentelle, plumetis, tulle… Une robe, pas un jupe, un dos nu, mais pas de bustier, longue mais pas trop…[/vc_column_text][/vc_column_inner][/vc_row_inner][vc_media_grid element_width=”6″ grid_id=”vc_gid:1513097358033-6d9dea82-a143-3″ include=”1164,1165″][vc_column_text]

Le premier essayage arriva deux mois après. Essayage déstabilisant pour moi qui arrivée déjà avec mon croquis en tête et mes envies de petite princesse qui tourne déjà dans sa robe.

Et non, le travail des couturières commencent d’abord par des patrons, des traits et rayures sur un tissu support : une toile de coton, rien de très glamour mais un passage obligé pour du sur-mesure. Des fils rouges un peu partout, pour marquer le mouvement, l’ampleur, le décolleté, la longueur, le tombé… Je disais déstabilisant car j’ai eu peur, des craintes, des appréhensions liées aussi à cette préparation du mariage qui s’entremêlaient à ce moment-là.

Rassurée et apaisée, j’ai persisté dans la confiance totale et la richesse de découvrir ma robe en construction et qui apparaissait petit à petit. Comme si elle naissait de cette feuille de croquis et s’animait un peu plus chaque rencontre à l’atelier 2B.

Les rendez-vous suivants seront des temps de taille du diamant brut qui deviendra rapidement taillé et éclatant. Viendront ensuite des subtilités : touches de dentelles, petites manches vaporeuses, fleurs en dentelles (1, 2 ou 3 ?).

Le dernier essayage pour les vérifications ultimes avant ce jour J de la livraison. Et oui, nous y sommes, un mois avant le mariage, ce mois d’avril 2014.

Je crois bien que l’émotion était aussi forte le premier jour de notre rencontre que ce dernier jour de la remise en mains propres d’une création éternelle. La naissance de cette robe, de ma robe, m’a permis de naître aussi dans ce nouveau statut de femme mariée. La création et la construction de la robe accompagne les temps de préparations du mariage et apporte un climat de bonheur et d’émerveillement.”

Macha

[/vc_column_text][vc_media_grid element_width=”6″ grid_id=”vc_gid:1513097358039-f83e9d9a-a123-3″ include=”2139,1163″][vc_column_text]Photos : Ricardo Vieira[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column width=”1/4″][vc_facebook type=”button_count”][/vc_column][vc_column width=”1/4″][vc_tweetmeme][/vc_column][vc_column width=”1/4″][vc_googleplus][/vc_column][vc_column width=”1/4″][vc_pinterest][/vc_column][/vc_row]